19/06/2007

Litha

 
stonehenge_litha

 

Litha, l'un des quatres sabbats mineurs, célèbre le solstice d'été. Le jour le plus long de l'année a été fêté dans de nombreuses cultures, par exemple en Syrie et en Phénicie. En Europe, la fête païenne du solstice d'été a perduré jusqu'à nos jours, transformée en fête catholique. Les feux de joies de la Saint Jean sont une survivance de ceux que l'on allumait chez les Celtes et les Germains pour honorer le soleil et bénir les récoltes. 

Litha est le moment où les forces de la nature atteignent leur apogée, où la terre est baignée de chaleur et d'énergie. Les fleurs sont épanouies, les oiseaux chantent de toutes leurs forces.

Dans les traditions wiccanes, le Sabbat de Litha est un moment propice pour se recharger en énergie et se purifier des problèmes et tensions que l'on a rencontré. On peut le faire, symboliquement, en chargeant un objet de tous ses problèmes et en le brûlant dans le feu. Vous pouvez faire un petit sachet contenant les herbes de saison, camomille, millefeuille, lavande, verveine et celles qui vous inspirent. En le remplissant, chargez-le de tous vos problèmes. Posez le sur votre autel pendant le rituel, et invoquez vos dieux en leur demandant de vous purifier. Brûlez ensuite le sachet, et visualisez votre tension qui disparaît, comme par magie ...

Dans la Roue de l'année, Litha représente le moment où le Dieu est à l'apogée de son pouvoir. Enfant à Yule, jeune homme bondissant à Beltane, il est l'homme dans la force de l'âge, le Roi de l'été, couronné de roses. Son union avec la Déesse est source de toute la fertilité qui nous entoure.

21:03 Écrit par AnSo dans Info | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : solstice, wicca, paganisme, litha |  Facebook |